GCSPA

Groupement de Coopération Sanitaire du Pays d’Aix
Accès rapides

Définition du métier

L’aide-soignant(e) exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier(e), dans le cadre du rôle propre dévolu à celui-ci, conformément aux articles R. 4311-3 à R. 4311-5 du Code de la santé publique.

 

Dans ce cadre, l’aide-soignant(e) réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne ou d’un groupe de personnes. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins.

L’aide-soignant accompagne cette personne dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.

 

Les qualités du soignant : respect, bienveillance, empathie, sens des responsabilités, équité, solidarité.

De part sa formation, l’aide-soignant(e) est préparé(e) à travailler dans tous les secteurs de santé, qu’il s’agisse du secteur hospitalier ou extra-hospitalier, dans la fonction publique ou dans le secteur privé.

 

On peut définir 4 grands secteurs d’activités :

  • les soins de courte durée : en service de chirurgie, de médecine

  • les soins en santé mentale et en psychiatrie

  • les soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation : surveillance médicale, soins de réinsertion, des soins en hébergement

  • soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie : soins à domicile, maison de retraite, établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes

Evolution professionnelle

Etre aide-soignant permet également d’évoluer professionnellement.

L’aide-soignant(e) peut accéder au Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture sous réserve d’une formation complémentaire.

Il peut aussi se spécialiser par le biais de formations certifiantes, assistant(e) de soins en gérontologie par exemple, ou devenir infirmier(e).